http://www.nesteoilrallyfinland.fi/fr/default.aspx
http://www.nesteoilrallyfinland.fi/fr/default.aspx

Rallye de Finlande du 1 au 4 Aout 2012

Itinéraires et Horaires:

Special Stage
Local
France
Kms
.
Mercredi 1er Août 2012
.
.
.
QS
[Qualifying Stage] Ruuhimäki
19h30
18h30
4.90
.
Jeudi 2 Août 2012
.
.
.
SS1
Koukunmaa
17h23
16h23
13.68
SS2
Jokimaa
19h00
18h00
2.00
SS3
Mynnilä
20h50
19h50
14.40
.
Vendredi 3 Août 2012
.
.
.
SS4
Urria
07h42
06h42
12.75
SS5
Jukojärvi
08h39
07h39
22.33
SS6
Mökkiperä 1
11h28
10h28
11.38
SS7
Palsankylä 1
12h14
11h15
13.92
SS8
Lankamaa 1
13h32
12h32
23.09
SS9
Mökkiperä 2
16h08
15h08
11.38
SS10
Palsankylä 2
16h54
15h54
13.92
SS11
Lankamaa 2
18h12
17h12
23.09
SS12
Super Special Stage Killeri
20h00
19h00
2.06
.
Samedi 4 Août 2012
.
.
.
SS13
Surkee 1
07h56
06h56
14.90
SS14
Leustu 1
08h54
07h54
21.50
SS15
Surkee 2
11h18
10h18
14.90
SS16
Leustu 2
12h16
11h16
21.50
SS17
Ouninpohja 1
15h37
14h37
33.01
SS18
Ouninpohja 2 [Power Stage]
18h00
17h00
33.01

Les essais:

Les temps forts:

WRC - ES1 : Loeb premier leader en Finlande

Rallye de Finlande - Infos après la spéciale n°1


Le leader du Championnat du Monde Sébastien Loeb réalise la meilleure performance de la première spéciale du Neste Oil Rally Finland.

Le pilote Citroën Total World Rally Team avait choisi de partir en dixième position : « J’ai fait une belle spéciale, sans erreur. Il est important de partir sur un bon rythme. J’ai essayé d’être assez incisif. »

Petter Solberg prenait la deuxième position pour le Ford World Rally Team, à 1,6 secondes de Loeb. « Je suis très content », soulignait le Norvégien. « J’ai changé les réglages d’amortisseurs et ça a bien fonctionné. La voiture est fantastique. »

Brillants débuts de Thierry Neuville en Finlande avec le troisième temps pour le Citroen Junior World Rally Team. Et malgré cette performance, le Belge était déçu : « J’ai freiné trop tôt à chaque virage. Et la voiture bouge trop. »

Jari-Matti Latvala cède 2,2 secondes avec sa Ford : « Je n’étais pas assez en confiance vers le milieu de la spéciale. J’ai eu besoin de temps pour me relaxer. »

Cinquième temps pour Mads Ostberg pour Adapta World Rally Team : « J’ai fait quelques erreurs au départ et je n’ai pas pu récupérer le temps perdu. J’ai découvert le niveau de grip. Je pourrais aller plus vite. »

Equipier de Sébastien Loeb, Mikko Hirvonen termine à 2,4 secondes : « Le rallye ne se joue pas dans cette spéciale. La voiture est performante mais j’ai attaqué un peu trop vers la fin. Nous avons beaucoup glissé. »

Satisfaction pour Chris Atkinson qui termine cette première spéciale à 4,6 secondes du meilleur temps. Derrière lui, Ott Tanak avouait manquer de confiance alors que Matti Rantanen calait au départ.

Première figure pour Ken Block : « Dans un virage, je suis arrivé trop vite. J’ai tapé dans un fossé et nous nous sommes retrouvés sur deux roues. C’est un bon début en Finlande ! »

Dans le camp MINI, avantage au Finlandais Riku Tahko devant Armindo Araujo.

Premier sur la route, Sebastian Lindholm doit également se remettre dans le rythme : « Il faut que je me remette dans le rythme. Je n’utilise pas la boîte de vitesses comme il le faudrait. C’est un bon début mais les routes sont glissantes. »

WRC - ES2 : La super-spéciale pour Solberg

Rallye de Finlande - Infos après la spéciale n°2


 

Petter Solberg s’est montré le plus rapide de la deuxième spéciale du Neste Oil Rally Finland. Le pilote Ford a complété les deux kilomètres de l’hippodrome de Jokimaa à Lathi en 1’32’’5 pour se rapprocher de Sébastien Loeb.

« J’ai été prudent car il y a quelques pièges mais c’est un chrono fantastique. La voiture fonctionne parfaitement », commente Solberg opposé à Evgeny Novikov dans cet exercice à deux voitures.

Sébastien Loeb cède du terrain... Mais seulement un dixième de seconde : « Une bonne spéciale. Ce début de course n’est pas mauvais. Il faut continuer. »

Troisième temps pour Jari-Matti Latvala qui prend la troisième place du classement général aux dépens de Thierry Neuville.

Mikko Hirvonen progresse au classement en passant devant Mads Ostberg mais cède encore un peu de temps sur les meilleurs : « J’en perds un peu trop. J’ai été trop prudent, pas assez courageux dans les longues courbes. »

En roulant en même temps que Thierry Neuville, Mads Ostberg s’est pris des cailloux dans le pare-brise, réduisant sa visibilité. Même sanction pour Ott Tanak.

Chris Atkinson a touché une barrière avec sa Citroën DS3 WRC sans perdre trop de temps. L’Australien complète la spéciale à 2’’2 de Solberg, avec le huitième temps.

Esapekka Lappi a pris la tête de la catégorie SWRC avec 0,2 seconde d’avance sur Hayden Paddon.

WRC - ES4 : Hirvonen prend l’avantage sur Latvala

Rallye de Finlande - Infos après la spéciale n°4


 

Mikko Hirvonen a pris un maigre avantage de 0,6 seconde d’avance sur Jari-Matti Latvala à la deuxième place du Neste Oil Rally Finland.

Le pilote Citroën Total World Rally Team signait le deuxième temps du premier chrono du jour, à 0,3 seconde de son équipier Sébastien Loeb.

Malgré ce nouveau scratch, Loeb n’était pas le plus satisfait de son pilotage : « J’ai fait des erreurs. Parfois, j’étais un peu lent ; parfois, un peu trop rapide. J’ai eu du mal à trouver le bon rythme. »

Troisième temps pour Latvala à 0,9 seconde de Loeb : « Je suis plus proche mais je devrais être devant. J’ai vraiment attaqué. J’étais peut-être un peu trop en glisse. Je vais essayer d’être plus en ligne. »

Petter Solberg passe de la sixième à la quatrième place en prenant l’avantage sur Mads Ostberg et Thierry Neuville. Derrière, Chris Atkinson connait des problèmes de radio.

Habitué des sauts spectaculaires en Finlande, Evgeny Novikov a tapé assez fort avec sa Fiesta RS WRC sur la fameuse bosse d’Urria.

Nouveau meilleur temps en SWRC pour Esapekka Lappi qui compte désormais 3,9 secondes d’avance sur Hayden Paddon. Craig Breen s’est emparé de la troisième position.

WRC - La 500e du Championnat du Monde des Rallyes

"500 est un bel accomplissement"


 

Les patrons des équipes engagées en Championnat du Monde des Rallyes ont exprimés leur enthousiasme à l’idée de participer à la 500e épreuve du WRC cette semaine en Finlande.

Si le Brother Rally New Zealand était officiellement le 500e rallye mondial organisé, en tenant compte de l’annulation du Rallye Sanremo 1986, le Neste Oil Rally Finland est la 500e épreuve du Championnat du Monde des Rallyes.

« C’est fantastique d’arriver à un tel résultat, cela montre la force de ce championnat », commente Jost Capito, nouveau directeur de Volkswagen Motorsport. « C’est un honneur pour notre marque d’être présent sur cette 500e épreuve. Nous sommes impatients d’être à la saison prochaine pour faire débuter notre nouvelle équipe. »

Yves Matton, directeur de Citroën Racing, ajoute : « 500 est un bel accomplissement. Cela montre l’histoire et la valeur du WRC. Il faut rappeler que le WRC est accessible au plus grand nombre dans le monde entier et depuis longtemps. »

Patron de Ford World Rally Team, Malcolm Wilson : « La WRC a été le théâtre de nombreux changements depuis son lancement en 1973. Ça n’a jamais altéré l’excitation que génère cette discipline. Chacun possède ses moments préférés dans l’histoire. Car ils sont nombreux. Et j’espère que nous allons en avoir de nouveaux d’ici à la 600e épreuve. »

Après deux spéciales dans cette édition 2012 du Neste Oil Rally Finlande, Sébastien Loeb est en tête du classement général devant Petter Solberg.

WRC - Wilson : C’est très ouvert en Finlande

"Hier, Sébastien a encore montré sa supériorité"


 

Le patron de Ford World Rally Team Malcolm Wilson affirme que le Neste Oil Rally Finland reste très ouvert même si Sébastien Loeb compte déjà 7,3 secondes d’avance.

Si Loeb avait promis de ne pas prendre tous les risques cette semaine, il a été néanmoins le plus rapide ce jeudi.

Wilson, dont les pilotes Jari-Matti Latvala et Petter Solberg occupent la troisième et la sixième place, croit encore en la victoire.

« Hier, Sébastien a encore montré sa supériorité », commente Wilson. « Il a dominé le début de course et a fait douter ses concurrents. Mais ça ne veut pas dire que c’est terminé. Il reste beaucoup à faire. C’est très ouvert en Finlande. »

Wilson ajoute qu’il impose à ses pilotes de rester à moins de dix secondes du leader aujourd’hui. Latvala est à 7,3 secondes, Solberg à 9,2 secondes. Le Norvégien a perdu du temps dans l’ES3 avec des problèmes de réglages sur sa Ford Fiesta RS WRC qui l’a rendue moins précise dans certains virages.

Cette journée débute par Urria et ses 12,75 kilomètres à 7h42 (heure locale). Sebastian Lindholm ouvre la route devant Paulo Nobre et Armindo Araujo. Loeb roule en dixième position devant Latvala, Hirvonen et Solberg.

WRC - ES5 : Hirvonen lance la bataille de Finlande

Rallye de Finlande - Infos après la spéciale n°5


 

Mikko Hirvonen signe son premier meilleur temps lors de cette édition du Neste Oil Rally Finland.

Le Finlandais devance son équipier Sébastien Loeb de 3’’2. Les deux Citroën DS3 WRC ne sont plus séparées que de 4’’4 au classement général.

« J’ai fait un petit changement sur les réglages », concédait Mikko. « C’est une bonne spéciale. La bataille est lancée ! »

Loeb ajoute : « J’attaque mais Mikko est un peu plus rapide. Il n’était pas à 100% en confiance hier. Aujourd’hui, c’est plus étroit. Ce n’est pas facile mais je suis satisfait. »

Petter Solberg s’empare de la troisième place devant son équipier Jari-Matti Latvala. Le Finlandais a lâché 7’’4 dans cette seule spéciale : « J’attaque mais je ne peux pas faire les mêmes temps. Il est vraiment rapide. J’essaie de ne pas glisser mais ça ne m’aide pas. »

Sortie de route pour Evgeny Novikov avec la Ford Fiesta RS WRC de M-Sport qui atteint néanmoins l’arrivée de la spéciale avec plusieurs minutes de retard. Jari Ketomaa parvient à terminer malgré des problèmes moteur.

Matti Rantanen prend l’avantage sur Martin Prokop pour entrer dans le top 10 alors que Ken Block a calé dans un changement de direction.

WRC - Novikov continue malgré un tonneau

Novikov serait en difficultés sur le parcours routier


 

Evgeny Novikov est déterminé à se battre pour terminer le Neste Oil Rally Finland malgré un tonneau dans l’ES5 avec sa Ford Fiesta RS WRC engagée par M-Sport Ford World Rally Team.

Le Russe a atteint le point stop de l’ES5 avec plus de 26 minutes de retard après avoir fait un tonneau. Ni lui, ni son copilote Denis Giraudet n’ont pas été blessés.

« Nous avons fait un tonneau », expliquait Novikov. « Je suis arrivé un peu trop vite. Nous avons passé la trajectoire d’un mètre et la voiture est partie en tonneau. Il a fallu remettre la voiture sur ses roues. Nous allons voir ce que nous allons faire lorsque nous serons à l’assistance. »

Novikov occupait la septième position après avoir, déjà, été victime d’un atterrissage douloureux sur la bosse d’Urria.

Selon nos informations, Novikov serait en difficultés sur le parcours routier avec le capot écrasé sur le pare-brise.

WRC - ES6 : Hirvonen se rapproche de Loeb

Rallye de Finlande - Infos après la spéciale n°6


 

Mikko Hirvonen se rapproche encore de Sébastien Loeb, leader du Neste Oil Rally Finland, avec un second meilleur temps consécutif.

Hirvonen prend 0,6 seconde à son équipier dans Mokkipera. L’écart est réduit à 3,8 secondes : « J’avais une seconde de retard à un intermédiaire mais j’ai réussi à repasser devant. Je suis satisfait de la voiture. »

Loeb concédait « quelques petites erreurs » en attaquant un peu trop.

Jari-Matti Latvala récupère la troisième position devant son équipier Petter Solberg. Le Finlandais de l’équipe Ford World Rally Team affirme gagner en confiance avec de nouveaux réglages d’amortisseurs.

Jari Ketomaa continue d’éprouver des problèmes moteur alors que Thierry Neuville a heurté un fossé peu avant l’arrivée.

Ken Block commentait également ses erreurs : « Nous sommes sortis un peu des trajectoires à plusieurs reprises. J’essaie de trouver des solutions pour aller un peu plus vite. »

WRC - ES8 : Souci de différentiel pour Loeb

Rallye de Finlande - Infos après la spéciale n°8


 

Mikko Hirvonen est à cinq secondes de son équipier Sébastien Loeb, toujours en tête du Neste Oil Rally Finland.

Dans cette spéciale, le Finlandais reprend 1,5 seconde à son équipier du Citroën Total World Rally Team.

« J’étais sûr d’avoir crevé », raconte Hirvonen. « Il y avait beaucoup de pierres sur la route. J’ai parfois été un peu en dehors de la trajectoire et j’ai tapé une grosse pierre dans un virage. Nous sommes à fond. »

Pendant ce temps-là, Loeb partageait ses problèmes mécaniques : « J’ai un souci avec le différentiel arrière depuis la spéciale précédente. Il y a une surchauffe et on perd de l’huile. Le comportement de la voiture est très étrange. Nous glissons dans tous les sens. Nous perdons du temps. Je me suis même demandé si nous pourrions terminer la spéciale. »

Jari-Matti Latvala se place à 0,2 seconde d’Hirvonen : « C’est la première fois que je ne perds pas de temps. Nous avons une chance de nous battre. On ne sait jamais ce qu’il peut se passer donc il faut encore attaquer. »

Petter Solberg reste au quatrième rang, chassé par Mads Ostberg qui blâme de mauvais réglages pour ne pas se rapprocher de son compatriote.

A dix kilomètres de l’arrivée, Chris Atkinson est sortie de la route. Jari Ketomaa continue de vivre une journée frustrante avec des soucis moteur.

Premier sur la route, Sebastian Lindholm affirme balayer la trajectoire : « C’est la spéciale la plus glissante depuis le départ. J’étais dans tous les sens. »

WRC - Latvala promet de continuer d’attaquer

"Nous avons une chance de nous battre"


 

Jari-Matti Latvala a promis de continuer d’attaquer après s’être approché à 0,2 seconde du meilleur temps dans l’ES8 du Neste Oil Rally Finland.

Le pilote Ford a manqué le meilleur temps d’un souffle, devancé par son ancien équipier Mikko Hirvonen, aujourd’hui au volant d’une Citroën DS3 WRC. Mais cette performance dans Lankamaa lui redonne confiance.

« C’est la première fois que je ne perds pas de temps », souligne Latvala. « Nous avons une chance de nous battre. On ne sait jamais ce qu’il peut se passer donc il faut encore attaquer. »

Après huit spéciales, Latvala occupe la troisième place à 15,1 secondes de Sébastien Loeb, toujours leader. Son équipier Petter Solberg est au quatrième rang.

Après l’assistance de trente minutes à Jyvaskyla, le départ du second passage dans Mokkipera a été donné à 16h08 heure locale (15h08 à Paris).

WRC - ES9 : Hirvonen se rapproche de Loeb

Rallye de Finlande - Infos après la spéciale n°9


 

Mikko Hirvonen réduit l’avance de Sébastien Loeb à 3’’3 dans sa quête d’une victoire en Finlande. Le pilote de la Citroën DS3 WRC n°2 a devancé l’octuple Champion du Monde de 1’’7 dans le second passage dans Mokkipera.

« Il était important de se rapprocher dans cette spéciale car je perds toujours du temps dans la partie sinueuse du prochain chrono », souligne Hirvonen . « Je dois encore attaquer fort. »

Avec le remplacement du différentiel arrière de sa Citroën DS3 WRC, Loeb était plus en confiance : « Le début du chrono était assez cassant avec de grosses pierres. On pourrait crever. »

Troisième temps pour Jari-Matti Latvala pour le Ford World Rally Team à 3,5 secondes de Loeb : « Je suis satisfait de la voiture mais les routes sont dégradées. J’aurais pu rouler un peu mieux. J’ai un peu trop attaqué. »

Petter Solberg rapporte avoir fait une erreur dans cette spéciale avec sa Ford. Ketomaa a fait remplacer l’unité de calcul de sa Fiesta et conserve l’avantage sur Matti Rantanen.

Thierry Neuville revient à 4’’8 de Mads Ostberg pour le gain de la cinquième place malgré des problèmes pour entendre les notes dictées par son copilote.

Reparti avec beaucoup de retard, Chris Atkinson a endommagé la roue avant-droite de sa Citroën DS3 WRC : « Il y avait une pierre au milieu de la route. Je ne pouvais rien faire mais je pense que c’est réparable. » Néanmoins, l’Australien ne terminera pas l’étape.

Autre piégé par une pierre : Riku Tahko a terminé la spéciale avec une roue avant-droite de sa MINI John Cooper Works WRC endommagé.

WRC - ES10 : Latvala n’y croit plus

Rallye de Finlande - Infos après la spéciale n°10


  

Jari-Matti Latvala commence à douter. Le pilote Ford ne voit pas comment réduire l’écart sur Sébastien Loeb, leader du Neste Oil Rally Finland.

Le Champion du Monde signe son cinquième meilleur temps pour accentuer son avance. Troisième, Latvala est relégué à 17’’9.

« C’est fou ! », commente Latvala. « Je suis satisfait de la voiture. Je joue un peu avec les réglages mais je ne vois pas comment aller plus vite. Il me semble compliqué de revenir sur Loeb. Je ne vois pas comment je pourrais lui prendre du temps. Les Citroën sont très fortes. »

Loeb ajoute : « Les spéciales sont assez cassantes à certains endroits. On peut se faire surprendre par des ornières dans des virages. Il faut faire attention. »

Mikko Hirvonen termine la spéciale à 0,4 seconde de Loeb. Au classement général, le Finlandais est à 3,7 secondes du leader : « Chaque seconde compte », souligne le n°2.

Panne de frein à main pour Mads Ostberg qui a entendu un gros bruit venant de l’arrière gauche de sa Fiesta Adapta. Bruit équivalent sur la Citroën de Thierry Neuville, cette fois à l’avant.

Le pilote WRC Team MINI Portugal Paulo Nobre est sorti de la route dans cette spéciale. Il devrait pouvoir repartir demain en Rally 2.

Sébastien Ogier termine l’ES10 avec une suspension avant droite cassée. Son équipier Andreas Mikkelsen est signalé arrêté avec l’autre Skoda Fabia aux couleurs de Volkswagen.

WRC - ES11 : Meilleur temps pour Solberg, tonneau pour Neuville !

Rallye de Finlande - Infos après la spéciale n°11


 

Sous une légère pluie, Petter Solberg signe le meilleur temps de l’avant-dernière épreuve spéciale du jour en Finlande.

Au volant d’une Ford Fiesta RS WRC, il devance Mikko Hirvonen de 0,1 seconde. Ce dernier réduit légèrement l’écart sur le leader Sébastien Loeb.

« Je suis satisfait », commente Solberg. « La voiture fonctionne bien même si j’ai un problème de commande de boîte de vitesses qui m’a gêné durant cinq ou six kilomètres. J’aurais pu aller plus vite. C’est un autre meilleur temps. Il a fallu se battre comme un fou mais ça a marché. »

Hirvonen est désormais à trois seconde de Sébastien Loeb qui avoue une petite erreur : « Je me suis un peu manqué dans un changement de direction. A part ça, je ne pouvais pas aller plus vite. »

Mads Ostberg conforte sa cinquième place malgré un problème de frein arrière alors que Thierry Neuville a fait un tonneau à basse vitesse après avoir mal entendu une note.

Tête-à-queue de Riku Tahko avec sa MINI. Le Finlandais cède ainsi une place au profit de Sebastian Lindholm au classement général.

La prochaine spéciale se déroulera sur l’hippodrome de Killeri à partir de 20h00, heure locale.

WRC - ES12 : Loeb gagne à Killeri

Rallye de Finlande - Infos après la spéciale n°12


 

Sébastien Loeb accentue son avance en tête du Neste Oil Rally Finland en signant le meilleur temps de la dernière spéciale du jour à Killeri.

Le pilote Citroën complète les 2,06 kilomètres de cette super-spéciale en 1’22’’8 en devançant Jari-Matti Latvala de 0,3 seconde.

Latvala pensait pourtant être en mesure d’être le plus rapide : « A un endroit, je suis sorti un peu large », concédait-il. « Je voulais le battre mais je n’ai pas pu. Le point positif, c’est que je suis plus proche que jamais dans une super-spéciale. »

Troisième temps pour Petter Solberg à 0,5 seconde de Sébastien Loeb, devant Evgeny Novikov, Ott Tanak et Mikko Hirvonen.

Les équipages retournent maintenant à l’assistance de Jyvaskyla. L’ES13, Surkee, débutera demain à 7h56 heure locale, 6h56 heure de Paris.

Pos. Pilote Temps
1. S. LOEB 1h20m30.4s
2. M. HIRVONEN +5.0
3. J. LATVALA +20.3
4. P. SOLBERG +21.4
5. M. ØSTBERG +47.7
6. O. TÄNAK +1:36.4
7. J. KETOMAA +2:28.3
8. M. RANTANEN +2:47.4
9. M. PROKOP +3:18.4
10. K. BLOCK +4:47.0
11. S. OGIER +4:57.9
12. C. BREEN +5:33.1
13. P. ANDERSSON +5:36.8
14. K. KRUUDA +6:06.8
15. S. LINDHOLM +6:41.5
16. J. SALO +6:44.0
17. R. TAHKO +6:48.1
18. A. ARAÚJO +7:01.7
19. J. NIKARA +7:14.8
20. Y. AL RAJHI +7:32.8

WRC - Les deux pilotes Ford aux troisième et quatrième places

Le rythme des Citroen est très élevé


3 août 2012 - 22h39, par Olivier Ferret 

Les deux pilotes du Ford World Rally Team, Jari-Matti Latvala et Petter Solberg, ont achevé la deuxième journée du Rallye de Finlande en troisième et quatrième positions, séparés par à peine plus d’une seconde. Ils repartiront à l’attaque demain.

Jari-Matti Latvala occupait la seconde place hier soir avec 1,9 seconde d’avance sur son équipier Petter Solberg. Aujourd’hui, l’écart entre les deux équipiers n’a jamais dépassé 3,9 secondes. Si leur cadence était solide et constante, ils ne sont pas parvenus à empêcher leurs adversaires de creuser un léger avantage au fil de l’étape.

Jari-Matti Latvala avait effectué hier soir quelques modifications de réglages sur sa voiture et il a perdu du temps sur Petter Solberg dans les deux premières spéciales de la matinée. Il a ensuite procédé à quelques changements supplémentaires ce qui lui a permis de retrouver de meilleures sensations. « Ce matin, j’étais frustré car je n’étais pas satisfait de mon set-up et je n’arrivais pas à trouver le bon rythme. Mais après quelques ajustements, j’ai repris confiance et mon pilotage s’est amélioré. L’écart qui me sépare de mes adversaires est plus important que je le souhaiterais, mais tout reste ouvert. Je vais continuer demain de faire le maximum sur des routes que je connais bien et que j’apprécie. Une victoire n’est jamais acquise avant la fin et il faut donc continuer de se battre. »

Auteur d’un meilleur temps la veille, Petter Solberg a de nouveau remporté une spéciale aujourd’hui dans l’après midi pour finir quatrième avec 21,4 secondes de retard sur le leader et 26,3 secondes d’avance sur son poursuivant le plus proche. Son seul souci a été un tout droit après une bosse durant la dernière boucle d’épreuves chronométrées.

« J’avais un bon rythme et j’ai réalisé des bons chronos mais nos rivaux ont été plus performants. Cependant, les écarts en spéciales ont souvent été serrés et une longue journée nous attend encore demain. Les deux dernières épreuves sont très longues et rien ne sera définitivement assuré avant l’arrivée. »

Malcolm Wilson, directeur du Ford World Rally Team, croyait encore aux chances de victoire de son équipe : « La journée la plus difficile reste à venir et nous sommes toujours en bataille dans le haut du tableau. Il est également à noter que huit voitures Ford figurent parmi les dix premières du classement provisoire. C’est un fait dont nous pouvons être fiers. »

WRC - ES13 : Hirvonen perd du terrain

Rallye de Finlande - Infos après la spéciale n°13


 

Mikko Hirvonen perd du temps sur Sébastien Loeb pour débuter cette dernière journée. Le Finlandais a tapé une pierre avec le pneu arrière gauche de sa Citroën DS3 WRC : « Je suis sorti un peu large et j’ai tapé une pierre. Nous avons fait toute la spéciale sans air dans le pneu. »

Loeb prend 3,9 secondes à Hirvonen avec le meilleur temps. Son avance se chiffre maintenant à 8,9 secondes : « Je suis assez surpris, je ne pensais pas avoir autant d’avance. Je suis satisfait mais Mikko a la capacité de réagir. Ce n’est pas terminé. »

Deuxième temps pour Jari-Matti Latvala à 1,2 seconde de Loeb : « Je me sens bien et j’ai de bonnes sensations avec la voiture. J’essaie de mettre sous pression les Citroën. »

Onze secondes plus loin, Petter Solberg avoue une erreur dans les réglages avec une Ford Fiesta RS WRC « bien trop basse ».

Avec des pneus DMACK à gomme dure, Jari Ketomaa est à la peine durant ce début de journée légèrement humide. Son avance sur Matti Rantanen tombe à 12,8 secondes.

Ken Block avoue prendra quelques raccourcis pour essayer de conserver sa 10e position. Sa Fiesta arrive au point stop avec une grille de radiateur couverte de boue.

Thierry Neuville est reparti ce matin en Rally 2 : « Il est plus délicat de trouver le bon rythme ce matin. »

En SWRC, P-G Andersson se rapproche de Craig Breen. Le pilote Proton revient à 1,5 seconde au classement général.

WRC - ES14 : Ken Block sort

Rallye de Finlande - Infos après la spéciale n°14


 

Mikko Hirvonen n’abandonne pas dans son duel avec Sébastien Loeb pour gagner le Neste Oil Rally Finland.

Le Finlandais a repris 1,5 seconde à son équipier pour revenir à 7,4 secondes : « J’ai perdu un peu confiance après avoir heurté un arbre dans la première spéciale. Nous allons voir comment va réagir Sébastien. Mais je vais continuer d’attaquer. Je veux gagner. »

Pendant ce temps, Loeb pensait avoir crevé à l’arrière gauche à mi-spéciale. Le Champion du Monde n’était pas satisfait du comportement de sa Citroën.

Dixième du classement général avant cette spéciale, Ken Block a abandonné. Sa Ford Fiesta RS WRC n’a pas résisté à la réception d’une bosse. Si l’équipage n’est pas blessé, la suspension avant de la voiture du Monster World Rally Team est hors d’usage.

Mads Ostberg s’est aussi fait une frayeur sur une bosse. Mais le Norvégien conserve la cinquième place du classement général avec la Ford Fiesta RS WRC d’Adapta World Rally Team.

Dans le duel qui oppose les pilotes des MINI John Cooper Works WRC, Armindo Araujo prend l’avantage sur Riku Tahko au classement général. Sebastian Lindholm a crevé à l’arrière droit.

P-G Andersson (Proton) passe en tête de la catégorie SWRC en prenant l’avantage sur Craig Breen.

Après une assistance de 30 minute à Jyvaskyla, l’ES15 débutera à 11h18 heure locale, 10h18 heure de Paris.

WRC - ES16 : Problème pour Ostberg

Rallye de Finlande - Infos après la spéciale n°16


 

Mads Ostberg cède une place au classement général au profit de Ott Tanak. Un problème mécanique ralentit le pilote Adapta World Rally Team. Il occupe désormais la sixième position.

« Je pense que j’ai un arbre de transmission cassé », explique le Norvégien. « Dans la ligne droite, il y a eu un bruit sur la transmission ou le différentiel arrière. Je n’ai plus que les roues avant motrices. » Il cède une quarantaine de secondes.

Devant, Mikko Hirvonen cède encore un peu plus de terrain alors que Sébastien Loeb et Jari-Matti Latvala se partagent le meilleur temps. L’écart entre Loeb et Hirvonen s’établit à 9,4 secondes.

Evgeny Novikov a baissé le rythme pour ménager son copilote, blessé hier à la réception d’une bosse.

Sortie de route d’Armindo Araujo qui a réussi à repartir. Mais le Portugais perd du temps et laisse à Riku Tahko la position honorifique de meilleur pilote des MINI John Cooper Works WRC.

Craig Breen reprend la tête du classement SWRC avec 13’’3 d’avance sur P-G Andersson. Le pilote Proton connaitrait un problème de transmission.

WRC - Solberg pense à la Power Stage

"Nous allons attaquer fort dans Ouninpohja"


 

Incapable de se mêler à la lutte pour la victoire, Petter Solberg change son objectif. Désormais, le pilote Ford vise les trois points du meilleur temps de la Power Stage.

Le Norvégien détient le record - datant de 2005 - dans les 33,01 kilomètres d’Ouninpohja. Cette année, cette spéciale est la Power Stage du Neste Oil Rally Finland.

« Ma voiture est très compétitive », assure le Champion du Monde 2003, actuellement quatrième. « Nous allons attaquer fort dans Ouninpohja pour essayer d’accrocher ces trois points. Il pourrait y avoir une averse. Ce serait parfait pour le grip. »

Il reste deux spéciales à parcourir, deux passages dans Ouninpohja, séparés par un regroupement de 50 minutes.

« C’est comme un jeu vidéo », décrit Miikka Anttila, le copilote de Jari-Matti Latvala. « Lorsque l’on fait la moindre erreur, on a envie de recommencer. Comme c’est un chrono très rapide, il est difficile de faire de gros écart. Mais pour être le plus rapide, il faut prendre des risques. Tout dépend de l’envie que l’on a de gagner le rallye ou de prendre les trois points. »

WRC - La frustration de Ken Block

"C’est dommage d’être éliminé par un problème mécanique"


 

Dixièmes du classement général provisoire au départ de l’ES14, Ken Block et Alex Gelsomino ont été contraints à l’abandon à cause de la casse d’un élément de direction sur leur Ford Fiesta RS WRC.

La pièce a cassé à la réception d’un saut. Après une longue glissade, la Fiesta RS WRC s’est arrêtée au bord de la route après quatre kilomètres.

« C’est vraiment frustrant », disait Block. « Tout se passait très bien jusqu’à cette spéciale. J’étais régulier durant les deux premières journées pour passer de la 17e à la 10e place du classement. Être en position de marquer des points pour ma première participation en Finlande est incroyable. Je suis allé au-delà de mes objectifs. C’est dommage d’être éliminé par un problème mécanique, surtout avant de pouvoir rouler dans Ouninpohja. J’espère pouvoir revenir ! »

Le Team Manager du Monster World Rally Team Derek Dauncey explique : « Je suis très fier de la prestation de Ken. C’est une épreuve très difficile, même pour les meilleurs pilotes. Réussir à se placer dans le top 10 en gardant une voiture en bon état montre le talent naturel qu’il possède derrière un volant. Je suis convaincu que, sans ce problème mécanique, il aurait marqué des points. »

« C’est dommage », ajoutait Malcolm Wilson, patron de M-Sport qui prépare sa voiture. « Il avait fait un bon rallye et ses temps étaient vraiment encourageants. »

WRC - ES17 : Hirvonen gagne le premier Ouninpohja

Rallye de Finlande - Infos après la spéciale n°17


  

Mikko Hirvonen réduit l’écart de 2,2 secondes sur Sébastien Loeb. 7,2 secondes séparent désormais les deux pilotes Citroën avant la dernière spéciale du Neste Oil Rally Finland.

Hirvonen a mis 15’26’’9 pour compléter les 33,01 kilomètres d’Ouninpohja avec sa Citroën DS3 WRC.

De son côté, Jari-Matti Latvala a devancé son équipier Petter Solberg de 7,6 secondes. Mais le Norvégien de l’équipe Ford a préféré préserver ses pneumatiques pour la Power Stage. Latvala est légèrement sorti dans un fossé après une bosse abordée à trop haute vitesse.

Mads Ostberg a repris la cinquième place à Ott Tanak alors que Matti Rantanen s’est fait une frayeur en passant très près de la correctionnelle en début de chrono.

Martin Prokop, ancien Champion du Monde Junior, disait : « C’est trop. Je n’avais pas le bon rythme. J’ai fait un atterrissage comme jamais. Nous avons tapé très fort. Je me demandais si la voiture aller tenir. C’est très rapide. »

Premier sur la route, Evgeny Novikov a dû balayer la trajectoire. Le Russe a perdu un peu de temps en se trompant de direction à un carrefour. Parti derrière lui, Chris Atkinson était 38,1 secondes plus rapide malgré le même manque d’adhérence. Thierry Neuville avouait également un manque de confiance avec des notes imprécises.

Prudent dans cette spéciale, Paulo Nobre a été rattrapé par son équipier du WRC Team MINI Portugal Armindo Araujo qui a été gêné par la poussière de la MINI. Au volant de la troisième John Cooper Works engagée, Riku Tahki est sorti de la route.

En SWRC, P-G Andersson a pris la tête du SWRC après la sortie de route de Craig Breen. L’Irlandais et son copilote Paul Nagle n’ont pas été blessés.

WRC - Wilson : Le début de rallye a coûté cher

"Jari-Matti n’était pas à son niveau jeudi et vendredi"


  

Pour Malcolm Wilson, patron du Ford World Rally Team, le début de rallye difficile de ses voitures et les très faibles écarts ont rendu la course compliquée pour ses pilotes.

Jari-Matti Latvala et Petter Solberg ont terminé troisième et quatrième du Neste Oil Rally Finland derrière les deux pilotes Citroën Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen. Les pilotes Ford n’ont jamais été en mesure d’effacer l’écart créé en début de rallye.

« Le début de rallye a coûté cher », dit Wilson. « Sur un rallye aussi serré, nous savions qu’il serait difficile de revenir. Le meilleur exemple est de voir quatre pilotes en 0,3 seconde après une spéciale de 23 kilomètres. Nous étions dans le rythme aujourd’hui et hier après-midi. Avec une petite erreur de réglages, nous n’avons pas pu revenir. »

« Citroën a bien progressé mais je sais que Jari-Matti n’était pas à son niveau jeudi et vendredi. Mais nous n’avons pas eu de problème et nous avons placé sept Fiesta RS WRC dans le top 10. »

Gerard Quinn, manager motorsport de Ford Racing en Europe, ajoute : « J’ai le plus grand respect pour les efforts fournis ce week-end par Jari-Matti et Petter. Ce n’est pas le résultat dont nous rêvions mais ils ont fait du très bon travail sur les routes les plus rapides du WRC. »

WRC - Podium à domicile pour Jari-Matti Latvala

"J’ai vécu un week-end sans incident et sans erreur"


 

Troisième à l’issue de la seconde journée, Jari-Matti Latvala a finalement conservé cette place dans la dernière étape pour obtenir un podium à domicile. Son équipier, Petter Solberg, termine quatrième. Sept Ford Fiesta RS WRC se sont classées dans le top ten du rallye de Finlande. La prochaine manche se déroulera sur les routes d’asphalte du rallye d’Allemagne.

Jari-Matti Latvala a achevé jeudi la première courte journée de course à la seconde place ex-æquo du classement provisoire. La situation allait s’avérer plus difficile le lendemain matin alors que le Finlandais perdait du temps sur les deux leaders et se déclarait frustré de ne pas trouver les bons réglages sur sa voiture. Après y être parvenu, il a gagné en confiance et amélioré ses performances pour s’assurer de la troisième marche du podium, sans pouvoir toutefois menacer ses adversaires pour la victoire.

« Quand on est Finlandais et que l’on court à domicile, on vise forcément la première place, admettait-il à l’arrivée, mais j’avais annoncé avant le rallye que serais heureux d’obtenir un podium. J’ai vécu un week-end sans incident et sans erreur, ce qui n’a pas été le cas au cours de compétitions précédentes. Je n’étais pas à mon meilleur niveau en début de course mais je me suis battu pour définir le bon set-up et quand j’y suis parvenu, j’ai retrouvé de bonnes sensations. Notre cadence était solide mais pas suffisante pour gagner. Nous allons désormais travailler dur pour y remédier. »

Petter Solberg était quatrième à l’issue de la seconde journée à 1,1 seconde de son équipier. Durant la dernière étape, le Norvégien a d’abord modifié les réglages de sa voiture avant de revenir au set-up initial et de finir à 21,1 secondes de Jari-Matti Latvala.

« Nous avions convenu ce matin d’essayer des réglages différents dans le but de nous rapprocher de nos adversaires. Je cherchais le set-up parfait mais cela n’a pas marché. La voiture était trop basse et le protège carter touchait le sol et je suis donc revenu en arrière. J’ai vraiment fait le maximum au cours des deux premiers jours. Avec Jari-Matti, nous tenions exactement la même cadence mais ce n’était malheureusement pas suffisant pour gagner. J’ai attaqué fort dans la toute dernière spéciale (longue de 33 km) pour essayer de prendre le maximum de points de bonus mais le meilleur temps m’a échappé pour une demie seconde. »

Gerard Quinn, responsable des activités compétition de Ford Europe, a désormais les yeux tournés vers la prochaine manche. « J’ai beaucoup de respect pour les énormes efforts fournis par nos pilotes ce week-end. Ce n’est pas le résultat que nous espérions mais regagner du temps sur ces spéciales qui sont les plus rapides du championnat, constituait un challenge difficile. Nous sommes désormais impatients de courir en Allemagne où nous espérons signer un bon résultat sur asphalte. »

WRC - Sébastien Loeb, stop ou encore ?

« Je suis un peu las des longs voyages et des reconnaissances »


5 août 2012 - 13h29, par Olivier Ferret 

Sébastien Loeb a fait tomber tous les records en WRC : plus grand nombre de titres de champion du monde (8), plus grand nombre de victoires en rallye (73), plus grand nombre de podiums (109). Après la Finlande, le Français se pose des questions sur son avenir. Et si c’était sa dernière saison ?

Incontestablement l’un des tous meilleurs pilotes de l’histoire du sport automobile, Sébastien Loeb se demande ce qu’il aurait encore à prouver. Et il est loin d’être le seul. L’ensemble du marché des pilotes de rallye est suspendu à la réflexion du Français sur son avenir.

« Je suis un peu las des longs voyages et des reconnaissances » admet l’actuel leader du championnat du monde des rallyes, « toute la question est de savoir si cela pèse ou non sur le plaisir que je prends toujours à piloter. Et puis, il y a aussi la question du risque à prendre en compte. Dans le futur, je me vois bien faire quelque chose de moins casse-cou. Mais peut-être pas dès l’année prochaine ».

On l’aura compris, l’Alsacien de 38 ans se pose des questions sur son avenir proche. « Du côté financier, je suis tranquille, mais que me reste-t-il à accomplir ? Avoir huit, neuf ou dix titres mondiaux ne m’importe pas plus que cela. Et pourquoi pas faire quelque chose d’autre avant que je ne devienne trop vieux ? Ce sont des choses qui me traversent l’esprit en ce moment ».

Pour autant, raccrocher son casque n’est pas une option pour l’octuple champion du monde. « Quoi qu’il arrive, je resterai dans les sports mécaniques, ne serait-ce que pour l’adrénaline de la conduite » assure-t-il, « mais je n’ai pas dit que j’arrêtais le rallye à la fin de l’année, je ne veux pas aller contre les intérêts de Citroën. Mais d’un autre côté, je ne peux pas continuer à rouler juste pour faire plaisir aux autres. Donc si je sens que je n’ai plus la gnaque, il n’y aura pas d’intérêt à s’acharner. Mais si le désir est toujours présent, alors je continuerai. Quand je fais quelque chose, je le fais toujours à 100% ».

Sébastien Loeb doit rendre sa décision dans les semaines qui suivent, peut-être avant le rallye d’Allemagne de la fin du mois d’août. En attendant, inutile de se demander si le Français est toujours motivé pour la fin de saison. A l’heure actuelle, rien ni personne ne semble pouvoir l’arrêter dans sa conquête d’un neuvième sacre mondial.

Résultats:

Rally Finland

Finland



Classement final


Pos Pilote
Groupe
Classe
Temps
des ES
Pénalités Temps
total
Ecart
Préc.
Ecart
1er
1 1 S. LOEB M A0 2:28:11.4 0.0 2:28:11.4 0.0 0.0
2 2 M. HIRVONEN M A0 2:28:17.5 0.0 2:28:17.5 +6.1 +6.1
3 3 J. LATVALA M A0 2:28:46.4 0.0 2:28:46.4 +28.9 +35.0
4 4 P. SOLBERG M A0 2:29:07.5 0.0 2:29:07.5 +21.1 +56.1
5 10 M. ØSTBERG M A0 2:30:43.5 0.0 2:30:43.5 +1:36.0 +2:32.1
6 5 O. TÄNAK M A0 2:30:59.0 0.0 2:30:59.0 +15.5 +2:47.6
7 18 M. RANTANEN M A0 2:33:03.1 0.0 2:33:03.1 +2:04.1 +4:51.7
8 17 J. KETOMAA M A0 2:34:13.3 0.0 2:34:13.3 +1:10.2 +6:01.9
9 15 M. PROKOP M A0 2:34:15.7 0.0 2:34:15.7 +2.4 +6:04.3
10 20 S. OGIER M A0 2:36:57.4 0.0 2:36:57.4 +2:41.7 +8:46.0

Galerie:

Écrire commentaire

Commentaires : 0