Itinéraires et Horaires:

Special Stage
Local
France
Kms
.
Jeudi 26 Avril 2012
.
.
.
QS
[Qualifying Stage] Villa Garcia - Cabalango
14h50
18h50
6.10
SS1
Super Especial Parque Tematico Carlos Paz 1
20h08
00h08
6.04
.
Vendredi 27 Avril 2012
.
.
.
SS2
La Pampa - La Pampa 1
07h28
11h28
37.51
SS3
Ascochinga - Agua de Oro 1
08h21
12h21
51.88
SS4
La Pampa - La Pampa 2
12h46
16h46
37.51
SS5
Ascochinga - Agua de Oro 2
13h39
17h39
51.88
SS6
Cosquin - Villa Allende
17h18
21h18
19.18
.
Samedi 28 Avril 2012
.
.
.
SS7
San Agustin - Santa Rosa 1
08h30
12h30
20.18
SS8
Amboy - Santa Monica 1
09h18
13h18
20.33
SS9
Intiyaco - Golpe de Agua 1
10h31
14h31
39.74
SS10
San Agustin - Santa Rosa 2
14h44
18h44
20.18
SS11
Amboy - Santa Monica 2
15h32
19h32
20.33
SS12
Intiyaco - Golpe de Agua 2
16h45
20h45
39.74
SS13
Super Especial Parque Tematico Carlos Paz 2
19h50
23h50
6.04
.
Dimanche 29 Avril 2012
.
.
.
SS14
Matadero - Ambul
07h50
11h50
65.74
SS15
Mina Clavero - Giulio Cesare 1
09h41
13h41
17.41
SS16
El Condor - Copina
10h22
14h22
16.32
SS17
Mina Clavero - Giulio Cesare 2
13h57
17h57
17.41
SS18
El Condor - Casilla Negra
14h38
18h38
11.16
SS19
Copina [Power Stage]
15h21
19h21
4.15

www.planetemarcus.com

Les essais en vidéos:

Les temps forts:

Par http://motorsport.nextgen-auto.com/-WRC-FR-.html

WRC - Solberg lorgne sur la tête du championnat

"Il y a 120 km de plus qu’en 2011"


 

Petter Solberg va prendre part au Philips Rally Argentina avec la volonté de prendre la tête du classement du Championnat du Monde des Rallyes FIA soutenu par Nokia.

Petter Solberg n’a que quatre points de retard sur le leader du WRC, Sébastien Loeb. Il est monté à trois reprises sur le podium, après quatre épreuves, au volant de la Ford Fiesta RS WRC du Ford World Rally Team qu’il partage avec Chris Patterson.

En Argentine, il lui faudra se montrer endurant, avec plus de 500 km de spéciales. « J’adore ce rallye mais je crois que ce sera un peu différent cette année, explique le Norvégien. Il y a 120 km de plus qu’en 2011 et ça pourrait changer l’approche que certains auront de cette épreuve. Ce n’est pas un sprint, c’est un rallye d’endurance. Il ne faudra pas se mettre en branle trop vite et attaquer dès le départ. J’attendrai donc un peu, on verra comment ça se passe et appuyer sur l’accélérateur quand il faudra. »

Solberg est monté trois fois sur le podium et aurait pu remporter la l’épreuve argentine l’année dernière mais un problème de direction assistée sur sa DS3 WRC privée l’en avait empêché.

« C’est un rallye difficile, continue-t-il. Les spéciales du dernier jour se disputent en altitude et les conditions peuvent être mauvaises. Ce n’est pas rare d’y trouver du brouillard et de la glace. Mais j’adore ce rallye, notamment grâce à son atmosphère. Même dans les liaisons, il y a beaucoup de spectateurs. Il y a beaucoup d’enthousiasme et c’est plaisant. »

WRC - Novikov veut continuer sur sa lancée 2012

Après son premier podium au Portugal, il compte continuer l’attaque


26 avril 2012 - 07h41, par Matthias Vauthier 

Le championnat du monde des rallyes WRC se rend, en cette fin de semaine, du côté de l’Argentine. Considérée comme l’une des épreuves les plus redoutables de la saison, le pilote M-Sport Evgeny Novikov aura à cœur d’y continuer la démonstration de sa constance et de sa fiabilité lors de la cinquième manche de la saison. Le Russe reste sur un podium, une deuxième place, lors du rallye du Portugal, au début du mois d’avril.

"Notre confiance est au plus haut, après notre deuxième place, et nous allons donc chercher à pousser en Argentine," a déclaré le Russe de 21 ans. "Notre podium a été très bien reçu à la maison, en Russie. Tout le monde était très heureux. Enormément de gens sont venus me rencontrer à l’aéroport, et nous avons reçu un fort soutien dans les journaux, à la télévision ainsi qu’à la radio. Mon compatriote Vitaly Petrov [pilote de F1 pour l’écurie Caterham] m’a également envoyé ses félicitations – ça a donc été quelques semaines très plaisantes !"

Au volant de sa Ford Fiesta RS WRC, le pilote ALM Russia espère donc continuer sur cette dynamique lors en Amérique latine. L’épreuve sera longue, très longue. Avec plus de 500 kilomètres de spéciales chronométrées, ça en fera le rallye le plus long depuis presque une décennie. En effet, pour retrouver un rallye comportant autant de kilomètres, il faut remonter à l’édition 2002 du rallye Safari au Kenya, lors duquel s’était imposé le légendaire Colin McRae, au volant d’une Ford Focus RS WRC.

"J’ai participé à l’Argentine en 2008," explique Novikov, qui a donc une expérience limitée de l’épreuve. "Nous avions eu des problèmes juste après la ligne de départ, ce qui avait compromis notre rythme," alors qu’il roulait au volant d’une Subaru Impreza WRX STi et qu’il n’avait pas vu le terme de l’épreuve. Il a encore précisé que cette année, il pourra sortir l’attaque maximale. "Ce n’est pas une question, ce rallye sera très difficile, et ça sera un véritable défi que de se rendre à l’arrivée. Mais nous allons faire de notre mieux, comme toujours. L’objectif sera de faire le minimum d’erreurs possible, afin d’obtenir un nouveau résultat parmi les cinq premiers," a terminé le Russe.

Et ce, pour la quatrième fois de l’année, cinquième étant son pire résultat de la saison, sauf si l’on compte son abandon (accident) lors du rallye du Mexique.

WRC - Novikov et Ostberg épatent Ford

"Mads a pris un départ incroyable dans ce championnat !"


26 avril 2012 - 20h10, par www.wrc.com 

Malcolm Wilson a fait part de son admiration à WRC.com à l’encontre de ses deux jeunes stars montantes, Mads Östbeg et Evgeny Novikov, à l’issue de la spéciale qualificative du Rallye d’Argentine.

Östberg a remporté sa première victoire en WRC lors de la dernière manche, au Portugal, à l’issue d’une épreuve pleine de rebondissements et grâce à un incroyable concours de circonstances. Surtout, le Norvégien s’est montré régulier au volant de sa Ford Fiesta RS WRC et n’a pas fait d’erreur, au contraire des pilotes de pointe. Il avait devancé Evgeny Novikov, lui aussi en Fiesta RS WRC et qui montait pour la première sur un podium WRC.

« Mads a pris un départ incroyable dans ce championnat ! », se réjouit Malcolm Wilson, patron de M-Sport. « En prenant en compte ses quatre derniers rallyes, dont le Rally GB 2011 et non le Rallye Monte-Carlo dont il n’a pas pris le départ, il mènerait ce championnat. Il se montre de plus en plus régulier. »

« Quant à Evgeny, quand vous savez que son expérience est encore assez restreinte et qu’il ne prend part à aucun essai hors des courses, il réalise quelque chose d’incroyable. Au Portugal, il a fait une très belle prestation », juge Wilson.

Malcolm Wilson estime en outre qu’Ott Tanak, autre jeune talent de l’armada M-Sport, a encore une marge de progression importante. « Nous n’avons pas encore vu son vrai potentiel, il a fait quelques erreurs, mais ce championnat est encore long », conclut-il.

WRC - Sordo réclame du temps

"Je n’ai pas eu assez de temps pour peaufiner les réglages"


27 avril 2012 - 00h28, par www.wrc.com 

Dani Sordo concède que son manque d’expérience au volant de la Ford Fiesta RS WRC devrait l’empêcher de montrer sa vraie pointe de vitesse.

Sordo a été libéré par MINI en Argentine afin de pallier l’absence pour blessure de Jari-Matti Latvala, pilote officiel Ford. Mais, avec seulement 200 km disputés avant le départ de l’épreuve, il explique que son manque d’expérience au volant de ia Fiesta RS WRC devrait l’empêcher de briller. Il ne se sent pas près à disputer ce rallye à 100 % de ses capacités.

« C’est une très bonne voiture et je suis très heureux de l’opportunité qui m’est offerte, annonce-t-il en préambule. Mais je n’ai pas eu assez de temps pour peaufiner les réglages. Tout est possible pour moi sur cette épreuve mais il me sera difficile de trouver le bon feeling avec le peu de temps que j’ai eu. »

En outre, il reconnait avoir été surpris d’avoir été choisi par Ford pour remplacer Jari-Matti Latvala. « Oui, j’étais surpris car je suis en contrat avec Prodrive et qu’il y a beaucoup d’autres bons pilotes. C’est donc très gratifiant d’avoir été choisi par Malcolm [Wilson]. Je vais faire de mon mieux et on verra bien ce que ça donne. »

WRC - Départ retardé en Argentine

Un début de journée perturbé...


27 avril 2012 - 13h35, par www.wrc.com 

Les équipes du Championnat du Monde des Rallyes FIA soutenu par Nokia ont vu leur début de journée perturbé.

Un camion rempli de carburant qui devait se rendre au point de ravitaillement est tombé en panne, ce qui empêche le bon déroulement de la première journée du Philips Rally Argentina. Un autre véhicule doit le relayer.

Ce vendredi prévoit 197 km de spéciales chronométrées. Les équipages ont commencé à partir du parc d’assistance de Villa Carlos Paz à 5h45 et ne seront pas de retour avant 19h50 minimum.

La plus longue spéciale de la journée sera celle de Speedagro Ascochinga / Agua de Oro, qui propose un parcours de 51,88 km. La spéciale sera parcourue à deux reprises. Mikko Hirvonen nous a confié qu’elle serait le gros challenge de cette épreuve. En plus, les équipages devront composer avec le froid, le brouillard et la pluie.

Petter Solberg a pris un très bon départ lors de la 5e manche du Championnat du Monde des Rallyes FIA soutenu par Nokia. Après 3 spéciales, il mène avec 20’’ d’avance sur Mikko Hirvonen.

Avec la pluie de la nuit et de la boue dans les spéciales, les conditions étaient loin d’être idéales pour les équipages. Loeb a été le plus rapide dans l’ES2, première spéciale disputée ce vendredi. Mais, dans la spéciale suivante, il est parti deux fois en tête-à-queue, perdant de nombreuses secondes. Au classement général, il compte désormais 34’’8 de retard sur Petter Solberg.

Le meilleur pilote Citroën est Mikko Hirvonen, deuxième à 20’’1 de Petter Solberg, solide leader. « Vingt secondes, ce n’est pas énorme. Dans la spéciale précédente, j’ai heurté un talus et j’ai perdu le support arrière. Je pensais que j’avais crevé et je n’ai pas pris de risques. »

De son côté, Sébastien Loeb a connu une matinée difficile. « J’ai eu du mal en sortie de virage en raison du survirage, je n’ai pas réussi à garder ma trajectoire », a confié le Champion du Monde.

Derrière Hirvonen, deuxième, Dani Sordo complète le podium. Même s’il ne dispute que son premier rallye avec Ford (en remplacement de Jari-Matti Latvala), l’Espagnol est au niveau. Il compte 24’’6 de retard sur le leader.

Thierry Neuville, au volant de la Citroën DS3 WRC du Citroën Junior World Rally Team, est cinquième, devant Mads Östberg, récent vainqueur du Rallye du Portugal.

Sébastien Ogier est septième et devance plusieurs WRC, au volant de la première Skoda Fabia S2000 engagée par Volkswagen Motorsport. Il ne devance son coéquipier Andreas Mikkelsen que de trois dixièmes, ce dernier impressionnant pour ses débuts en Argentine.

Armindo Araujo fait, selon son propre terme, une course « intelligente » afin d’aller au bout du rallye, au volant de sa John Cooper Works WRC du WRC Team MINI Portugal.

Nasser Al-Attiyah complète le top 10, même s’il a perdu du temps dans la deuxième spéciale en raison d’un tête-à-queue. Le pilote du Qatar World Rally Team souffre également de douleurs dans le cou.

Martin Prokop est 11e après avoir été victime d’une crevaison. Evgeny Novikov a dû s’arrêter dans l’ES3 après avoir perdu une roue, roue qui avait été abimée dans la spéciale précédente. Ott Tanak a perdu 18 minutes après avoir changé un bras de suspension.

L’ancien pilote de Formule 1 Eliseo Salazar a terminé les spéciales au programme sans encombre, au volant de sa MINI John Cooper Works WRC. Il est actuellement 17e, pour sa première participation à une épreuve de WRC.

Le Péruvien Nicolas Fuchs mène au classement général dans la catégorie PWRC, avec six secondes d’avance sur Marcos Ligato. Leader du PWRC, Michal Kosciuszko est en bagarre avec Benito Guerra pour la troisième place.

27 Apr 12

Sordo revoit ses ambitions à la hausse

 


Dani Sordo confie qu’il va pouvoir accélérer le rythme après avoir pris ses marques lors du Philips Rally Argentina.

Sordo est en Argentine pour remplacer au volant de la Ford Fiesta RS WRC n°3 Jari-Matti Latvala, blessé. Malgré son manque d’expérience au volant de cette voiture, il a réussi à monter sur la troisième marche provisoire du podium.

« Plus je passe de kilomètres au volant, mieux je me sens, confie-t-il. J’apprends tout le temps. Je sais que je peux aller plus vite. Je veux d’abord être efficace avant de vouloir toucher aux réglages. Dans certains endroits, je manque d’adhérence mais, parfois, elle est correcte. J’apprécie cette première expérience avec la Fiesta. »

Sordo, qui fait un « one shot » avec Ford, confie qu’il souhaite donner le maximum pour permettre à Ford de marquer de gros points dans la course au titre mondial des constructeurs.

WRC - Wilson regrette ce nouveau coup du sort

"C’est une nouvelle belle opportunité qui s’envole"


27 avril 2012 - 20h35, par www.wrc.com 

Malcolm Wilson a réagi à l’arrêt en pleine spéciale de Petter Solberg. Leader en Argentine, le champion du Monde 2003 a été victime d’un bris de bras de suspension.

Rien ne va plus pour Ford. Cette saison, Jari-Matti Latvala a abandonné plusieurs fois et, comble de malchance, s’est blessé en s’entrainant physiquement, ce qui l’éloigne des rallyes. Dani Sordo le remplace ponctuellement ce week-end.

Alors que Petter Solberg représente la relève pour assurer à Ford une chance de disputer les titres mondiaux (pilotes et constructeurs), le Norvégien ne semble pas être en veine. En Argentine, il a connu un nouveau soucis mécanique, avec la casse d’un bras de suspension, alors qu’il menait confortablement l’épreuve.

« Nous sommes très déçus, c’est une nouvelle belle opportunité qui s’envole, admet Malcolm Wilson, patron de M-Sport, qui engage les Ford Fiesta RS WRC officielles. Mais nous sommes confiants dans le fait de pouvoir réparer l’auto pour demain, afin de nous replacer dans le bon rythme et d’aller chasser quelques points grâce à Petter. »

Après cinq spéciales, Dani Sordo est troisième de l’épreuve, 13’’1 derrière le nouveau leader, Sébastien Loeb, alros qu’il reste une spéciale programmée ce vendredi. La performance impressionne Wilson, qui n’oublie pas que Sordo a une expérience très limitée au volant de cette voiture.

« En voyant le rythme auquel il court, on peut dire qu’il a trouvé sa place, poursuit Wilson. Il conduit très bien, il s’est très bien adapté. Il a su lever quand c’était difficile mais, lorsqu’il était à l’aise, il a montré à quel rythme il pouvait rouler. Il n’est qu’à 13’’ de Sébastien donc personne ne peut prédire de ce qu’il va se passer. Le chemin est encore long jusqu’à l’arrivée. »



WRC - Des nouvelles de Latvala

"Ma convalescence se passe bien"


28 avril 2012 - 20h07, par www.wrc.com 

Jari-Matti Latvala explique qu’il espère être de retour pour prendre part au Rallye de l’Acropole, en Grèce, le mois prochain.

Latvala a été obligé de tirer un trait sur le Philips Rally Argentina après s’est cassé la clavicule lors d’un entrainement préparatif à cette épreuve, lors d’un exercice de cross country.

« Ma convalescence se passe bien et les progrès sont significatifs, a indiqué le Finlandais à Becs Williams, la voix de WRC Live. Je n’ai plus besoin de l’écharpe que j’utilisais et je peux maintenant utiliser mon bras normalement. Je n’ai toujours pas le droit de soulever des objets lourds et il faut que je fasse attention à mes mouvements. Mais je peux faire 90 % des mouvements normalement donc je suis en avance sur mon programme de récupération. »

« Je ne peux pas encore courir car ça donnerait des secousses risquées pour les os. Mais je pourrai recommencer à courir en fin de semaine prochaine. Avant ça, je vais faire du vélo d’appartement. Je suis confiant dans le fait de pouvoir rouler ne Grèce. »

En attendant, Dani Sordo le remplace brillamment au volant de sa Fiord Fiesta RS WRC officielle.

WRC - ES10 : Solberg le plus rapide

"J’espère que je pourrai remonter jusqu’à la 5e place"


28 avril 2012 - 20h55, par www.wrc.com 

Petter Solberg s’est montré le plus rapide lors de l’ES10 du Philip Rally Argentina au volant de sa Ford Fiesta RS WRC. Après s’être arrêté vendredi, le Norvégien a pu s’élancer grâce à la règle du Rally 2 ce samedi. Il a devancé de 6’’2 son coéquipier Dani Sordo dans cette ES10.

« On peut rester concentré sur notre objectif, explique Solberg. J’ai maintenant un objectif et j’espère que je pourrai remonter jusqu’à la 5e place. Espérons qu’il y aura davantage d’abandons. Il faut que j’élève un peu le rythme maintenant. »

Dani Sordo a pu conforter sa 3e place et se demande s’il pourra tenter de revenir sur la deuxième place de Mikko Hirvonen, qui doit lever le pied pour ne pas aller chercher Sébastien Loeb. « Nous allons essayer de poursuivre cet objectif mais leur niveau est très élevé, estime l’Espagnol. Je suis toutefois très content. »

Hirvonen ayant levé le pied, il se retrouve maintenant à 5’’0 de son coéquipier et leader de l’épreuve. « C’est important pour l’équipe de marquer autant de points que possible car au Portugal, ça n’a pas été le cas, a expliqué Hirvonen. J’aurais voulu pouvoir me battre mais c’est important de rallier l’arrivée et d’essayer de remplir ma mission du mieux possible. »

Thierry Neuville se dit davantage en confiance après avoir modifié les réglages de sa Citroën à la mi-journée. Sébastien Ogier a terminé la spéciale avec la suspension de sa Skoda Fabia S2000 esquintée à l’arrière gauche.

WRC - ES11 : Solberg poursuit à ce rythme

"J’ai trouvé comment appréhender cette voiture"


28 avril 2012 - 21h40, par www.wrc.com 

Petter Solberg enregistre son deuxième meilleur temps consécutif lors du Philips Rally Argentina au volant de sa Ford Fiesta RS WRC.

Solberg poursuit sa course en avant après être reparti ce matin en Rally 2 malgré son premier arrêt vendredi. En élevant le rythme à ce point, il a réussi à remonter au dixième rang, parvenant à rentrer dans les points. « J’ai trouvé comment appréhender cette voiture, je sens que je peux tout faire avec elle », a dit le Norvégien.

Sébastien Loeb continue sa course en tête. Leader du classement général, il se dirige vers sa 70e victoire en WRC. Malgré le fait que Citroën ait demandé à Mikko Hirvonen de lever le pied, le Français continue à bon rythme et a signé le 2e chrono dans l’ES11. Il a désormais 7’’7 d’avance sur Mikko Hirvonen. « C’était une superbe spéciale et il n’y avait pas de raison de ne pas attaquer à fond », a-t-il expliqué.

« Je ne m’attendais pas à ce que la spéciale soit difficile lors de ce deuxième passage, il faut faire attention avec ces pierres mais c’était quand même une belle spéciale », a dit Hirvonen.

Dani Sordo a fait le 4e chrono mais a terminé avec le pneu avant gauche déjanté. Mads Ostberg a fait le 5e chrono mais confie qu’il se concentre sur le fait d’améliorer ses notes en prévision de sa prochaine visite en Argentine, la saison prochaine.

Ott Tanak a fait le 6e temps, devant Thierry Neuville. Martin Prokop n’a connu aucun souci et a réalisé le 10e temps derrière Evgeny Novikov et Sébastien Ogier.

WRC - ES12 : triplé pour Solberg

"Je pense avoir bien roulé aujourd’hui"


28 avril 2012 - 23h10, par www.wrc.com 

Petter Solberg a remporté sa troisième spéciale consécutive. Il s’est montré bien plus rapide que ses rivaux, ayant repoussé sur plus proche concurrent, Thierry Neuville, à 11’’3. Avec ce chrono, Solberg est encore dixième au classement général mais s’est rapproché à moins d’une seconde d’Armindo Araujo.

« Je pense avoir bien roulé aujourd’hui, a confié le Norvégien. J’aurais peut-être pu faire mieux mais je ne suis pas non plus en position d’attaquer comme un fou. Il faut que je continue comme ça pour marquer autant de points que possible et rester au contact au championnat. »

Neuville, deuxième, était très heureux de son résultat. « Dans cette spéciale, nous avons retrouvé un peu du rythme que nous avions hier. En revanche, dans les virages dangereux, j’ai préféré lever le pied », a expliqué le Belge.

Sébastien Loeb, plus rapide que Mikko Hirvonen d’un dixième de seconde, a porté son avance à 7’’8 en tête du Philips Rally Argentina.

Ott Tanak, qui ouvre la route, a fait le 6e temps. « C’était assez glissant dans la forêt avec beaucoup de boue », a expliqué l’Estonien.

Evgeny Novikov a fait le 8e chrono : « J’ai juste essayé de bien piloter et d’améliorer mon système de notre pour la suite. »

Sébastien Ogier a repris l’avantage sur Andreas Mikkelsen, auteur d’une petite faute. « C’était dans un virage rapide, j’ai fait un tête-à-queue et beaucoup de vitesse », a expliqué le Norvégien.

WRC - ES14 : Solberg remporte la spéciale marathon

Alors qu’Oliveira abandonne


29 avril 2012 - 14h45, par www.wrc.com 

Petter Solberg continue sur la lancée de sa journée de samedi et enregistre un nouveau meilleur temps. Il le réalise dans le cadre de la spéciale « marathon » de ce rallye d’Argentine.

L’objectif de Petter Solberg de marquer de gros points lors de ce Rallye d’Argentine a davantage pris corps à l’occasion de la très longue spéciale de cette épreuve, avec près de 66 km au compteur. Il possède, au classement général, moins de deux minutes de retard sur Thierry Neuville, à qui il a repris 23’’7 dans cette spéciale.

"Mon but est de marquer autant de points que possible", avait-il dit au terme de la 2e journée. "J’aurais aimé avoir plus de kilomètres pour rattraper mes devanciers mais il ne me reste qu’un jour alors je tenterai de faire de mon mieux."

Ce « mieux » est tout à fait honorable puisqu’il a repoussé la plupart de ses rivaux à près d’une minute. De son côté, Neuville, grâce à son bon chrono, a pu dépasser les deux pilotes roulant dans les Skoda Fabia S2000 engagées par Volkswagen Motorsport, Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen. Le duel entre les deux pilotes VW reste très serré.

Oliveira abandonne

Daniel Oliveira a été obligé d’abandonner avant le départ de la première spéciale de la dernière journée du Philips Rally Argentina.

Le Brésilien espérait reprendre le départ grâce à la règle Rally 2. Mais un problème moteur lié à une fuite d’huile condamne sa fin d’épreuve, plus prématurée que prévue.

Fuchs perd la tête

Nicolas Fuchs a perdu la tête du Philips Rally Argentina dans la catégorie PWRC.

Le Péruvien avait pourtant débuté la journée en tête avec plus de 50 secondes d’avance sur Benito Guerra. Mais il a mis plus de 2’03’’ que son adversaire et a donc perdu la tête du classement général.

Benito Guerra mène donc désormais avec 1’12’’9 d’avance sur Nicolas Fuchs. L’Ukrainien Valeriy Gorban est troisième, devant Marcos Ligato.

Fuchs n’a pas su dire pourquoi il avait perdu du temps mais, samedi, il avait eu un problème de différentiel sur sa Mitsubishi Lancer Evo IX.

WRC - ES16 : Solberg se rapproche de Neuville

Loeb a fait le 3e chrono et a repris un peu d’avance


29 avril 2012 - 16h45, par www.wrc.com 

Petter Solberg enchaine les meilleurs temps afin de progresser autant que possible dans la hiérarchie avant la fin du rallye. Il a encore repris du temps à Thierry Neuville, dont il convoite la sixième place et sur lequel il n’a plus que 1’17’’5 de retard sur le pilote du Citroën Junior World Rally Team, lui ayant repris 22’’8 dans la spéciale.

Toutefois, sa tentative semble compromise. Il a démarré avec 2’20’’ de retard sur le Belge et lui reste seulement 3 spéciales pour grappiller des secondes.

Evgeny Novikov a fait le 2e chrono, avec 18’’5 de retard sur Petter Solberg.

Sébastien Loeb a fait le 3e chrono et a repris un peu d’avance sur son coéquipier Mikko Hirvonen. Ils sont séparés de 1’’3 au retour au parc d’assistance de Villa Carlos Paz.

Mads Östberg a confié que sa Fiesta RS WRC souffrait de survirage. Ott Tanak, premier sur la route, a rapporté la présence de nuages de brumes dans cette spéciale célèbre pour ses paysages lunaires.

Andreas Mikkelsen n’a pas pu prendre part à la spéciale en raison de sa suspension avant endommagée. Jusque là, il avait été un coriace adversaire à Sébastien Ogier dans le duel des Skoda Fabia S2000.

Le départ de la prochaine spéciale a été donné à 14h07 (heure locale, 19h07 heure de Paris).

WRC - Petter Solberg marque de précieux points

La 150ème consécutive pour Ford dans les points !


30 avril 2012 - 10h17, par Olivier Ferret 

Malheureux le premier jour quand il a perdu quinze minutes alors qu’il était en tête, Petter Solberg est reparti à l’attaque dans les deux dernières étapes pour remonter à la sixième place tout en remportant la dernière spéciale dite « Power Stage ». Ce résultat maintient le pilote Ford à la seconde place du championnat. Son équipier Dani Sordo, qui remplaçait dans cette épreuve Jari-Matti Latvala, a dû renoncer à seulement quatre kilomètres de l’arrivée alors que la troisième place lui semblait acquise.

Petter Solberg avait brillamment entamé cette cinquième manche de la saison. Leader de la course jeudi soir après une courte spéciale, il avait porté son avance à plus de vingt secondes le lendemain matin, avant de tout perdre dans l’ES4, quand, dans une ornière, une pierre a heurté le protège carter et endommagé un bras de direction. Cet incident l’a empêché de finir la première étape, ce qui lui a valu une pénalité de 15 minutes avant de pouvoir reprendre la course le lendemain, en onzième position. Le Norvégien est ensuite reparti à l’attaque pour remporter neuf des dix dernières spéciales du rallye.

« Après ce qui m’est arrivé vendredi, je dois être heureux d’avoir réussi à remonter à la sixième place en gagnant toutes les épreuves spéciales de la dernière étape, dont la Power Stage. Ce résultat montre qu’il ne faut jamais baisser les bras, quelle que soit la situation. Bien sûr, je suis déçu d’avoir manqué l’opportunité de gagner. Il aurait pu s’agir de ma première victoire depuis longtemps. Mais nous allons continuer de travailler dur et je sais que bientôt, ce jour viendra. »

Remplaçant de Jari-Matti Latvala en Argentine, Dani Sordo occupait une excellente troisième place quand il a dû renoncer à seulement 4 kilomètres de l’arrivée du rallye long de 502 kilomètres ! « Un voyant s’est allumé en indiquant un problème de batterie. La voiture s’est arrêtée un kilomètre après le départ de la dernière spéciale. Finir était notre objectif et je suis déçu de ne pas y être parvenu. Mais ce week-end a été une bonne expérience. J’étais satisfait de mes performances et nous avons bien travaillé avec l’équipe. Je voudrais remercier Ford et M-Sport de m’avoir donné l’opportunité de conduire la Fiesta RS WRC. »

Le classement de Petter Solberg a permis à Ford de marquer des points pour la 150eme fois consécutive dans une manche WRC, un record entamé début 2002, au Monte-Carlo. Sur le total de ces 150 courses comptant pour le championnat du monde, Ford a enlevé 96 podiums dont 40 victoires. Une série de succès que les pilotes Ford chercheront à améliorer encore dès la prochaine manche qui se disputera en Grèce, du 25 au 27 mai, dans le cadre du Rallye Acropole.

Galerie:

Écrire commentaire

Commentaires : 0