Histoire:


L'héritage de Ford dans le monde du rallye (1930-1972)


Les premiers succès d'une Ford en rallye, remonte dans les années 1930, ou en 1936 l'équipage Roumain formé par le pilote Ion Zamfirescu et son copilote Petre G. Cristea remportent le 15e Rallye automobile Monte-Carlo avec une Ford V8. Deux ans plus tard, en 1938, avec un véhicule identique c'est le pilote hollandais Gerard Baker Schut avec pour copilote Karel Ton qui s'imposent sur ce même rallye.

En 1953, Maurice Gatsonides remporte le Rallye de Monte-Carlo au volant d' une Ford Zephir. Avec ce modèle la marque triomphe en 1955 et 1958 au Rallye East African Safari. En 1959 le pilote Gerald Burgees remporte le Rallye de Grande-Bretagne ( RAC Rally).

Durant les années 1960 la Ford Cortnia Lotus va contribuer à la notoriété du constructeur avec des prestigieuses victoires , en 1964 le Rallye Safari. Le Rallye de l'Acropole et le « RAC Rallye » en 1966.

Le lancement de l’Escort en 1968 et début du plus beau chapitre de Ford dans l’histoire du rallye, avec des victoires au Circuit d’Irlande, aux Rallyes des tulipes, des Alpes autrichiennes, de l'Acropole et d’Écosse sur une période de huit semaines, puis au Rallye des 1000 lacs (Finlande). En 1970 les Ford dominent le Rallye de coupe du monde Londres-Mexico, en terminant première, avec le finlandais Hannu Mikkola, troisième, cinquième, sixième et huitième. Et en 1972 Mikkola remporte le Rallye East African Safari tandis que Clark entre dans les livres d’histoire du rallye britannique en terminant en tête du Rallye de Grande-Bretagne.

 

Des succès prometteur (1973-1978)


En 1973, le Championnat du monde des rallyes pour les constructeurs est créée par la FIA.

La saison 1973 est dominée par l'Alpine-Renault. Avec sa Ford Escort RS1600, Timo Mäkinen remporte tout de même le Rallye des 1000 lacs et le RAC Rally. Les saisons suivante, le championnat constructeur est gagné par les marques Italienne, Lancia 1974-75-76 et FIAT 1977-78. Durant cette période les pilotes Ford engrangent de belles victoires, en 1974 Hannu Mikkola gagne en Finlande, mais surtout Ford reste invaincu au RAC, victoire de Timo Mäkinen en 1974 et 1975, de Roger Clark en 1976, Björn Waldegård en 1977 et de nouveau Hannu Mikkola en 1978. En 1977 Waldegard remporte trois rallyes de championnat du monde parmi les plus difficiles : Le Rallye safari East African Safari, le Rallye de l’acropole et le rallye de Grande-Bretagne.

 

Doublé Pilote/Constructeur (1979) 


Pour l'année de création du titre pilote, les Ford Escort rafle tout, en remportant le titre constructeur et la couronne de pilote pour le suédois Björn Waldegård (devenant le premier pilote champion du monde des rallyes), qui devance son camarade Hannu Mikkola. Les pilotes réalisent le doublé au rallye du Portugal, victoire de Hannu Mikkola. Björn Waldegård s'impose à son tour en Grèce. Mikkola remporte son deuxième rallye de la saison en Nouvelle-Zélande. Le suédois est victorieux au Critérium du Québec. L'equipe réalise un nouveau doublé et remporte le titre constructeur lors du rallye de Grande-Bretagne, Hannu Mikkola gagne le rallye devant le pilote britannique Russell Brookes.

Le titre pilote se joue entre Mikkola et Waldegård sur le dernier rallye de la saison, le Rallye de Côte d'Ivoire. Pour l'anecdote, ils disputent ce dernier rallye sur une Mercedes 450 SLC 5.0. C'est Mikkola qui remporte cette édition mais en prenant la deuxième place, Waldegård enlève le titre pour un point du plus, avec un total de 112 points contre 111 pour le finlandais.


1993 à 1995 : l'Escort RS cosworth

   21 Janvier 1993 …. tout droit sortie d'une salle de musculation apparaît sur les spéciales du championnat une Escort bodybuildée et à l'efficacité terrible : la RS Cosworth.


   Dérivée du modèle de série spécialement conçue en vue d'une homologation en GroupeA , la cosworth s'illustre dès le rallye du Monte Carlo en s'octroyant les 2è et 3è place à tout juste 15 secondes du leader. Dés lors le ton est donné, avec des pilotes tels que François Delecour et Miki Biasion, l'Escort est à prendre au sérieux !


    Pendant toute cette période les cosworth remporteront quelque victoires de prestige comme le Monte Carlo (1994 et 1996), les Milles Lacs (1994), le San Remo (1993) ou encore le Tour de Corse (1993) et même lorsqu'elles ne gagnent pas elles sont bien présentent et occupent régulièrement le podium. Mieux encore, elles assurent le spectacle et marquent le rallye de leur empreinte ( pour le 64è tour de corse la RS Cosworth de  l'équipage Patrick Bernardini - Cathy François, engagée pour le championnat de France, terminera 5è au général mais en ayant empochées 14 des 20 spéciales !! ).

Cependant, le championnat du monde des rallyes leur échappera sans cesse, et Ford n'obtiendra jamais le titre constructeur.

1996 à 1998 : l'Escort RS WRC

1996 , le championnat du monde évolue, une nouvelle catégorie apparaît : le WRC et l'escort bien que vieillissante, obtiens son homologation. Les rallyes s'enchainent et les prestations suivent.


    1996 : Carlos Sainz, pilote principal, empoche la victoire en Indonésie et raffle trois fois la seconde place en Argentine, Italie et Suède. Ford terminera le championnat constructeur à la 3è place.


    1997 : Notre Cosworth se nomme dorénavant Escort WRC et signe deux doublés en Grèce et en Indonésie par les deux équipages principaux emmenés respectivement par Carlos Sainz et Juha Kankkunen. Ceux là même obtiendront quatre fois chacun une seconde place lors du reste de la saison et permettent à l'écurie Ford Motor Co de se hisser à la seconde place au classement constructeur.


    1998 : c'est «  l'année de trop «  pour l'Escort et Juha Kankkunen ne pourra obtenir mieux que trois secondes places. Le pilote Finlandais terminera au pied du podium et, avec un seul équipage couvrant tout le championnat ( dominé par les japonaises ), l'écurie Ford se contentera d'une 4é place également.

    Durant ces quelques années,  les RS Cosworth deviendront  de vraies terreurs en championnat de France et écumeront les spéciales, ne laissant que peu de chance à leurs adversaires. Les victoires et les titres constructeurs s'enchaineront

     Fin 1998, l'Escort Cosworth prend une retraite bien méritée, mais son look est ses exploits resteront gravés à jamais dans le coeur de nombreux fan. Les plus grands pilotes de cette époque sont passés derrière le volant :  Juha Kankkunen, Gianfranco Cunico,  Ari Vatanen, Tommi Makinen, Miki Biason, Bruno Thiry, Carlos Sainz et François Delecour, dont le nom résonne encore sur les spéciales du Monte Carlo pratiquement vingt ans plus tard.


Aujourd'hui encore aurez vous peut être la chance de la voir concourir en amateur , la Cosie étant toujours aussi efficace entre de bonnes mains….

 

 

Champion du monde constructeur (2006-2007) 


  • 2006 : Deuxième titre constructeurs

Avec le départ de Peugeot Sport, Marcus Grönholm signe avec Ford et devient le leader avec pour équipier le jeune finlandais Mikko Hirvonen.

Ford et Marcus Grönholm débutent la saison de belle manière en reportant les deux premières manche du championnat (Monaco, Suède) mais se retrouvent en difficulté pendant les cinq rallyes dominés par Sébastien Loeb, le finlandais n'inscrivant que 15 points quand Loeb en inscrit 50. Après le rallye de Chypre, Grönholm pointe à 35 unités de l'Alsacien (112 à 77) mais avant le rallye de Turquie, Loeb se blesse sérieusement à cause d'une chute à vélo, il ne peut pas terminer la saison et se retrouve sous la menace du finlandais qui pourrait l'empêcher de remporter un nouveau titre. Après un doublé en Turquie, Ford ne peut plus espérer un titre pilote pour Grönholm, le finlandais étant sorti de la route en Australie. Elle se consolera néanmoins avec son second titre constructeurs, le premier depuis 1979. Au final, Grönholm termine vice-champion avec 111 points tandis Hirvonen termine 3e avec 65 points et sa première victoire à la clé, remportée en Australie.

  • 2007 : Troisième titre constructeur

En 2007, Ford remporte son 3e titre constructeur grâce à Grönholm et Hirvonen.

Marcus Grönholm pour sa dernière saison, remporte 5 victoires. En Nouvelle-Zélande, il gagne avec 0,3 secondes d'avance sur Sébastien Loeb, ce qui constitue le plus faible écart enregistré à l'issue d'un rallye de championnat du monde. Quelques jours après cette victoire, il annonce son retrait de la compétition mondiale à la fin de la saison. Au rallye d'Irlande, Marcus Grönholm, sort de la route dans la quatrième épreuve spéciale et est évacué en ambulance. Son copilote, Timo Rautiainen, n’a pas été touché dans l’accident. Il se remet vite de cet incident mais termine finalement une nouvelle fois vice-champion, ayant échoué pour quatre points face à Sébastien Loeb (116 à 112). Il prend sa retraite en WRC au soir du rallye de Grande-Bretagne qu'il termine à la deuxième place.

Mikko Hirvonen, qui remporte les rallyes de Norvège, Japon et Grande-Bretagne, termine une nouvelle fois à la 3e place du championnat du monde derrière Sebastien Loeb et Marcus Grönholm, inscrivant 34 points de plus qu'en 2006.

 

 

Sous la domination des Citroën (2008-2010)

  • 2008 et 2009: Vice-champion du monde

Pour la saison 2008, Mikko Hirvonen devient le nouveau leader après la retraite de Marcus Grönholm, il est accompagné par le jeune espoir finlandais Jari-Matti Latvala. Dès le Rallye de Monte-Carlo Sébastien Loeb s'impose devant le nouveau leader de l'équipe Ford. Cette dernière signe le premier doublé de la saison au Rallye de Suède avec la première victoire de Jari-Matti Latvala. Malgré les 3 victoires de Mikko Hirvonen (Jordanie, Turquie, Japon), Ford ne pourra empêcher Sébastien Loeb d'être sacré une cinquième fois de suite.

Pour la saison 2009, Ford WRT décide de reconduire le duo Hirvonen/Latvala, cette saison sera marquée par l'une des plus belles batailles pour le titre de champion du monde des pilotes entre le français Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen qui se conclura au Rallye de Grande-Bretagne par la victoire finale du français, sa 6e.

  • 2010 : Fin décevante pour les Focus

L'année 2010 marquera la fin de la Ford Focus après plus de 10 ans de compétition, marqués par deux titres constructeurs (2006-2007). Mais la Focus n'aura pas la fin escomptée, malgré une belle victoire de Mikko Hirvonen au Rallye de Suède l'équipe sera une nouvelle fois dans l'incapacité de contrer les Citroën de Sébastien Loeb et du jeune et prometteur Sébastien Ogier. Ford obtiendra malgré tout une place honorifique de vice-champion du monde (la troisième consécutive) et deux victoires de Jari-Matti Latvala au Rallye de Nouvelle-Zélande et au Rallye de Finlande.

 

 

Une nouvelle ère (2011)

  • 2011 : Arrivé des Fiesta RS

Comme Citroën avec sa DS3 WRC, Ford fait entrer en scène une nouvelle voiture pour la saison 2011, la Fiesta RS. Cette dernière remporte son premier rallye en Suède grâce à Mikko Hirvonen. La fin de saison est palpitante et Jari-Matti LATVALA temrine le championnat WRC avec une belle victoire en Grande Bretagne. La fin de saison est marqué aussi par le départ de Mikko HIRVONEN dans l'équipe de Citroen, bonne chance à lui et merci pour ces années passées chez Ford.

 

  • 2012: 2 ans de plus

Voilà c'est officiel, Ford vient de signé 2 années supplémentaires dans le championnat du monde des rallyes. La première Fiesta sera composée de Jary-Matti LATVALA avec son copilote Miikka ANTTILA, et la seconde verra Petter SOLBERG copiloté par C. PATTERSON.

 

  • 2014: Début du championnat sans Sponsor Principal:


Année difficile?  VODAFONE devrait être le sponsor à partir du rallye de Suède. Avec plusieurs nouveaux constructeurs présents en WRC, dur dur de trouver des pilotes pour compléter les voitures. Retour de Mikko HIRVONEN au volant d'une Fiesta WRC. Elfyn EVANS champion en WRC academy se verra confier un volant en WRC. Puis enfin l'arrivée de Robert KUBICA champion du monde en WRC-2. Nous souhaitons à toute la team M'sport une bonne saison et un titre au bout.

  • 2015: Le temps du changement?

La saison vient de se terminer, l'annonce des pilotes officiels est faite: Elfyn Evan's garde son volant et voici le retour de Ott Tänak en WRC avec plus d'expérience qui remplacera le départ à la retraite de Mikko. Merci à toi Mikko pour toutes ces années qui ont été difficile avec des pilotes difficiles à vaincre (S. LOEB), nous te souhaitons une bonne retraite et de beau rallye en Loisirs.

 

Pour le calendrier 2015 pas de gros changement, par contre pour 2016 c'est sur, fin de l'Alsace et retour en Corse????? . 

 

Vivement le Monte Carlo pour la présentation de la Fiesta version 2015, les entrainements se font sur les versions actuelles qui vont évoluer pour se championnat puisque le retour des palettes aux volants sont en préparation dans les ateliers.

 

Bon courage à toute la team M'Sport pour cette nouvelle saison.


  • 2016: Renouvellement complète des équipes:

M-Sport World Rally Team alignera un mélange de vitesse éprouvée et talent brut que Mads Ostberg et Eric Camilli prennent avec la Ford Fiesta RS WRC pour un programme complet dans le Championnat du Monde des Rallyes FIA 2016 (WRC).

La vitesse constante de Ostberg aura pour défi de gagner des podiums et des victoires tout au long de la saison.

Avec une victoire et 14 podiums à son nom, le Norvégien est un interprète prouvé et livré une performance révolutionnaire quand il a pris le volant de la Fiesta RS WRC en 2011.

La quatrième place au championnat des pilotes de cette année, Ostberg n'a rien perdu de sa vitesse, M-Sport est convaincu que plus de victoires sont à portée de main.

Après avoir ciblé un certain nombre d'événements dans lesquels le Norvégien a la capacité de se battre pour la victoire, M-Sport a de grands espoirs pour le retour de l'Ovale Bleu à la plus haute marche du podium.

Une surprise n'arrive jamais seul, pour preuve Eric Camilli le 2eme volant dans la team.

Le Français a piloté une Ford Fiesta R5 en WRC 2, cette année il passe un cran supérieur.

Il a seulement couru 10 épreuves en WRC à ce jour, mais M-Sport a la réputation de favoriser de nouveaux talents et sont très motivés par le potentiel qu'il a à offrir.

Malgré son peu d'expérience, l'équipe croit que Camilli a l'étoffe d'un futur champion du monde..

 

Palmarès

  • Champion du monde des rallyes constructeurs en 1979, 2006 et 2007.
Saison Voiture Equipages Classement
2000 Ford Focus WRC 00 Drapeau du Royaume-Uni Colin McRae/  Nicky Grist
Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz/ Luís Moya
Drapeau de la Norvège Petter Solberg/ Phil Mills
Drapeau de la Finlande Tapio Laukkanen/ Kaj Lindström
2e
2001 Ford Focus RS WRC 01 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz/ Luís Moya
Drapeau du Royaume-Uni Colin McRae/ Nicky Grist
Drapeau de la France François Delecour/ Daniel Grataloup
2e
2002 Ford Focus RS WRC 02 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz/ Luís Moya et  Marc Martí  Drapeau du Royaume-Uni Colin McRae/ Nicky Grist et  Marc Martí  Drapeau de l'Estonie Markko Märtin/Michael Park
Drapeau de la Belgique François Duval/ Jean-Marc Fortin
2e
2003 Ford Focus RS WRC 02
Ford Focus RS WRC 03
Drapeau de l'Estonie Markko Märtin/Michael Park
Drapeau de la Belgique François Duval/ Jean-Marc Fortin et Stéphane Prévot  Drapeau de la Finlande Mikko Hirvonen/ Jarmo Lehtinen
4e
2004 Ford Focus RS WRC 03
Ford Focus RS WRC 04
Drapeau de l'Estonie Markko Märtin/Michael Park
Drapeau de la Belgique François Duval/ Stéphane Prévot et Philippe Droeven 
Drapeau de la Finlande Janne Tuohino/ Jukka Aho
2e
2005 Ford Focus RS WRC 04
Ford Focus RS WRC 06
Drapeau de la Finlande Toni Gardemeister/ Jakke Honkanen
Drapeau de la Finlande Mikko Hirvonen/ Jarmo Lehtinen
Drapeau de la République tchèque Roman Kresta/ Jan Tománek et Jan Možný 
Drapeau de l'Espagne Daniel Solà/ Xavier Amigo
Drapeau de la Norvège Henning Solberg/ Cato Menkerud
3e
2006 Ford Focus RS WRC 06 Drapeau de la Finlande Marcus Grönholm/ Timo Rautiainen
Drapeau de la Finlande Mikko Hirvonen/ Jarmo Lehtinen
Champion
2007 Ford Focus RS WRC 06
Ford Focus RS WRC 07
Drapeau de la Finlande Marcus Grönholm/ Timo Rautiainen
Drapeau de la Finlande Mikko Hirvonen/ Jarmo Lehtinen
Drapeau : Émirats arabes unis Khalid al-Qassimi/ Nicky Beech
Champion
2008 Ford Focus RS WRC 07
Ford Focus RS WRC 08
Drapeau de la Finlande Mikko Hirvonen/ Jarmo Lehtinen
Drapeau de la Finlande Jari-Matti Latvala/ Miikka Anttila
Drapeau de la Belgique François Duval/ Eddy ChevaillierPatrick Pivato et  Denis Giraudet  Drapeau : Émirats arabes unis Khalid al-Qassimi/ Michael Orr
2e
2009 Ford Focus RS WRC 08
Ford Focus RS WRC 09
Drapeau de la Finlande Mikko Hirvonen/ Jarmo Lehtinen
Drapeau de la Finlande Jari-Matti Latvala/ Miikka Anttila
Drapeau : Émirats arabes unis Khalid al-Qassimi/ Michael Orr
2e
2010 Ford Focus RS WRC 09 Drapeau de la Finlande Mikko Hirvonen/ Jarmo Lehtinen
Drapeau de la Finlande Jari-Matti Latvala/ Miikka Anttila
2e
2011 Ford Fiesta RS WRC Drapeau de la Finlande Mikko Hirvonen/ Jarmo Lehtinen
Drapeau de la Finlande Jari-Matti Latvala/ Miikka Anttila
2e
2012 Ford Fiesta RS WRC

Drapeau de la Finlande Jari-Matti Latvala/ Miikka Anttila

Petter Solberg/ C. Patterson

2e
2013 Ford Fiesta RS WRC Drapeau de la Norvège Mads Østberg
Drapeau de la Russie Evgeny Novikov
3e
2014 Ford Fiesta RS WRC

Drapeau de la Finlande Mikko Hirvonen/ Jarmo Lehtinen
Drapeau de la Pologne Robert Kubica

Drapeau du Pays de Galles

Elfyn Evans

3e
2015 Ford Fiesta RS WRC

Drapeau du Pays de Galles

Elfyn Evans  / Daniel Barrit

Drapeau de l'Estonie Ott Tänak /  Raigo Mõlder

4e
2016 Ford Fiesta RS WRC

Drapeau de la Norvège Mads Østberg Drapeau de la France

Eric Camilli

3e
2017 Ford Fiesta RS WRC

Drapeau de la France Sébastien OgierDrapeau de l'Estonie Ott Tänak

en cours

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Séb (jeudi, 09 février 2012 22:21)

    j'adore!!! une page extra, comme toujours.
    Et cette histoire en rallye n'est pas encore terminée.
    Merci !