Focus RS500 (2009-2010)

Même avec plus de 300 chevaux aux seules roues avant, une Focus RS avait toujours un peu de mal à tenir sur circuit la Renault Megane R26.R, forte de sa fiche technique extrêmement orientée piste et de ses incontournables Toyo Tires. Mais attention, Ford offre maintenant un dernier baroud d’honneur à sa Focus ancienne mouture en repoussant encore plus loin les limites dans un secteur de la sportive compacte déjà plutôt osé : voilà enfin cette mystérieuse Focus RS500 au grand jour.
Le constructeur à l’ovale prend pour base la Focus RS en apportant une nouvelle préparation mécanique effectuée en collaboration avec Revolve Technologies. Le cinq cylindres en ligne voit sa puissance grimper à 350 chevaux atteints à 6000 tours / minute, pendant que le couple passe à 460 Nm disponibles entre 2500 et 4500 tours / minute. Grâce à cette débauche de puissance, la RS500 est capable d’atteindre 265 km/h en pointe et ne demande que 5,6 secondes pour passer de 0 à 100 km/h.
A noter que la définition de l’auto semble différer par rapport à une Megane R26.R, puisque moins radicale à l’intérieur, mieux équipée et sans doute plus confortable. 500 exemplaires seront produits et il nous tarde déjà de voir de quoi elle est capable sur circuit.
Ci-dessous, le communiqué officiel.
Début 2009, le lancement en production de la Focus RS a marqué le 10e anniversaire de la Ford Focus et les 40 ans de la griffe RS. Dès sa commercialisation, la Focus RS a éclipsé la concurrence et est devenu sans conteste la référence du marché des super sportives avec un rapport investissement-performances sans égal sur le marché. Et avec plus de 1000 commandes sur le marché français, la seconde génération de Focus RS a pulvérisé les objectifs de vente initiaux.
Pour célébrer dignement ce succès et la fin de la production de la Focus RS, Ford présentera au salon automobile de Leipzig une version ultime appelée RS500 et limitée à 500 exemplaires
Ce nom légendaire fait écho à la Ford Sierra Cosworth RS500 qui dominait les courses de super-tourisme dans les années 80.
Plus puissante et plus performante A partir du moteur de la Focus RS, la RS500 reçoit une préparation mécanique réalisée en partenariat avec Revolve Technologies qui développe des kits hautes performances pour les modèles Fiesta et Focus sous la marque Mountune.
Mécaniquement, les principales modifications se situent au niveau de l'échangeur air/air et du boitier d'admission plus importants. Dans le même temps, les sorties d'échappement sont agrandies et la pompe à carburant renforcée. Ces améliorations mécaniques s'accompagnent d'une recalibration électronique sans augmentation notable de la pression de suralimentation. Ceci garantissant à la fois fiabilité et niveaux de consommation.
Au final, ces modifications portent la puissance maximum à 350ch à 6000 tr/min tandis que le couple maximum atteint désormais 460 Nm disponibles entre 2500 et 4500 tr/min. Cela se traduit par des performances hors normes : 265 km/h en vitesse de pointe et le 0 à 100 km/h en 5,6 secondes.
"On ne peut pas confondre la Focus RS et la RS500 car les 15% de puissance supplémentaires s'entendent et se ressentent immédiatement." déclare Gunnar Hermann Directeur de la gamme des véhicules compacts Ford. "Déjà berline compacte traction la plus puissante jamais proposée sur le marché, la Focus RS500 établit un nouvelle référence dans le domaine des sportives compactes" ajoute t'il.
Une traction avant de 350 ch Le moteur Duratec de la Focus RS possède la particularité de délivrer l’essentiel de sa puissance (305 ch. et 440 Nm) sur une très large plage de régime. Les ingénieurs avaient alors relevé un véritable défi technologique en réussissant à faire passer cette puissance sur les seules roues avant, ceci afin d’éviter le surcroît de coût, de poids, d’inertie et de consommation d’une transmission intégrale. Un des facteurs de cette réussite est le système exclusif de suspension "RevoKnuckle" qui est le fruit d’un long travail de développement entamé en 2001 dans le centre de recherche et d’ingénierie avancée d’Aix-la-Chapelle.
Les 10 000 kms de tests d'endurance et de fiabilité effectués sur le circuit du Nürburgring ont démontré que l'augmentation de puissance et de couple n'affecte en rien la capacité du train avant à transmettre efficacement les 350 ch et les 460 Nm.
Un traitement unique et exclusif A l'évolution mécanique s'ajoute un traitement stylistique unique et exclusif. La RS500 est proposée dans une teinte noire mate spécifique (développée en partenariat avec la société 3M) accompagnée de jantes alliage 19" noires également. Sous cette parure digne d'un avion furtif se devinent les étriers de freins rouges. Un rouge que l'on retrouve dans l'habitacle au niveau de la surpiqure de la sellerie cuir/tissus, du volant, des contre-portes, du levier de vitesse et des tapis de sol. Enfin, la plaque numérotée et le badge affirment l'exclusivité de la Focus RS500.
Plus équipée Série spéciale ultime, la Focus RS500 se voit également enrichie en équipement avec entre autres l'air conditionné régulé bizone, le pare-brise athermique et dégivrant, le radar de recul, le système de détection de pression des pneumatiques, les phares et essuie-glaces automatiques, la boîte à gants réfrigérée, un système audio Sony 6CD avec Bluetooth et prise USB et les écrous antivol.
Sont disponibles en option le système de navigation DVD tactile et la sellerie cuir rouge sur les sièges avant.
Le prix de la Focus RS500 et l'ouverture des commandes seront communiquées ultérieurement. Toutes les informations concernant la Focus RS500 sont disponibles sur le site www.focusrs500.com.
Source : Caradisiac

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    danichou18 (lundi, 21 novembre 2011 19:27)

    Encore un mythe de ford !!!

    Dommage que la france n'a pas eu les siege rouge sa la rend encore plus exceptionelle a mon gout !

  • #2

    ironfist (dimanche, 18 décembre 2011 17:52)

    une auto exceptionelle en série limité ce qui la rend encore plus attirante !!!