Focus ST 170 (2002-2004)

PREMIERE ETAPE


Remarquée lors de sa présentation pour son comportement routier efficace, la Focus pêchait par des mécaniques trop fades. La motorisation de pointe 2.0 ne développait en effet que 130 ch bien sage pour un chassis prêt à en accepter bien davantage...


PRESENTATION


Identifiable immédiatement à ses jantes alliage de 17" et sa calandre "nids d'abeille", la ST 170 offre de série des sièges sports garnis de cuir sur le côté, ainsi que l'air conditionné manuel. Par contre, il faudra mettre la main au porte monnaie pour l'avoir toute automatique. Les phares au xénon et l'ESP sont également au catalogue des options.

 

MOTEUR


Dérivé du Duratec 2.0 de 130 ch , la ST 170 adopte une nouvelle culasse en aluminium, avec une distribution variable et un système d'admission /échappement retravaillé qui ont permis d'atteindre les 173 chevaux annoncés. Disponible entre 5000 et 7700 tr/mn, ce moteur aime être cravaché. En revanche il demeure assez creux en dessous de 5 000 tr/mn, ce qui donne l'impression de retrouver une auto, des années 1980, ce qui n'est pas sans déplaire aux plus sportifs d'entre nous. Ford annonce 215 km/h en pointe, le 0 à 100 km/h sera quant à lui parcouru en 8.2 secondes. Des temps honorables en attendant le grand sport avec la RS Cosworth prévue pour 220 ch et commercialisée en fin d'année prochaine. Equipée d'une boîte six vitesses parfaitement bien étagée dont le maniement est exemplaire, la Focus doit compenser son manque de souplesse par de nombreux chagements de rapports afin de maintenir l'aiguille du compte tours dans les hautes sphères, dans le but d'aller chercher la puissance. Correcte, si vous ne faites pas tourner la mécanique au délà de 5000 tr/m, la consommation peut largement dépassée les 12l lors d'une utilisation plus soutenue. Sur ce chapitre Ford doit faire quelques efforts..

 

SUR LA ROUTE


Rompant avec la génération des Escort réputées pour leur tenue de route aléatoire, la Focus s'est très vite affichée comme la référence de sa catégorie. Bien amortie elle représente un bon compromis entre tenue de route et confort. Equipée comme beaucoup de ses concurrentes de quatre disques dont deux ventilés à l'avant, la Focus possède un freinage mordant qui malgré notre galop d'essai dans l'arrière pays Niçois mené tambour battant n'est pas venu à bout de ces freins très endurants... Très directe, la direction de la Focus a tout de suite attiré l'attention de la presse automobile qui dès sa sortie n'hésitait pas à parler de direction sportive retransmettant un bon contact avec la route. Mais c'est avec la ST 170 que ces qualités se révèlent. Ainsi avec l'aide de trains roulants sophistiqués la voiture se place au centimètre près, ce qui confère un agrément de conduite certain. La ST 170 représente un bon compromis entre sport et confort. Fermement suspendue elle n'en demeure pas moins confortable. Digérant bien les petites irrégularitées de la circulation en environnement urbain, elle nous montre que des ressorts fermes peuvent très bien cohabiter avec des amortisseurs correctement tarés.

 

:: CONCLUSION

 
Cette version musclée de la Focus nous a étonnée par son homogénéité d'utilisation. Tantôt rageuse, elle sait se faire voiture de père de famille à la demande. Devant ce tableau quasi idyllique nous avons maintenant hâte d'essayer la véritable Focus de sport : la RS Cosworth de 220 chevaux.

 

Source L'automobile Sportive

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Konrad (lundi, 23 mars 2015 19:05)

    Une voiture sublime <3